Truc #87 – Pour le vélo-boulot, un hybride, c’est mieux

avril 19, 2012

IMG_4144

Il suffit d’entrer dans une boutique de vélo pour se rendre compte qu’il y a beaucoup de type de vélo : vélo de montagne, vélo hybride, vélo de route touring, vélo de route performance, pour ne nommer que les principales catégories. Quand vient le temps de choisir son vélo, il est important de s’arrêter plus que quelques minutes et de déterminer quel type de vélo est-ce qu’on a besoin.

Si vous voulez faire du vélo-boulot, et que la distance qui sépare votre domicile de votre lieu de travail n’est pas très grande, je vous recommande d’opter pour un vélo de type hybride. Un vélo hybride offre une position plus droite, plus confortable. Plusieurs modèles possèdent une suspension, ce qui rend vos randonnées plus confortables si vous avez à rouler sur des routes cahoteuses. Vous pouvez facilement y ajouter un support à l’arrière et y installer deux grandes sacoches qui vous permettront de transporter tout ce dont vous aurez besoin pour votre journée de travail sans avoir à vous encombrer d’un sac à dos.

Un vélo hybride, c’est aussi moins axé sur la légèreté ; vous aurez moins de remords à y ajouter gadget par-dessus gadget. Je dois avouer que j’ai plus de retenue lorsque vient le temps d’équiper mon vélo de route. Quand on opte pour un vélo tout en carbone, on hésite avant de doubler son poid avec tout plein de bidules.

Un autre avantage du vélo hybride : il a aussi des pneus plus gros et plus robustes que les vélos de route, ce qui fait qu’il est moins risqué de sortir tôt en saison, quand votre municipalité n’a pas encore eu l’occasion de balayer les rues. Vous aurez, statistiquement parlant, moins de chances de faire des crevaisons avec un vélo hybride qu’un vélo de route; donc moins de chances d’arriver en retard au boulot.

Introduction à la série
Encouragez-moi; donnez au Cyclo-défi contre le cancer

3 Responses to “Truc #87 – Pour le vélo-boulot, un hybride, c’est mieux”

  1. Très bon article! C’est vrai qu’un vélo full carbone est un moyen de transport assez difficile. J’ai à aller au travail avec mon vélo performance et le fait que j’ais mon sac à dos plein d’effets personnels (linge de rechange, trucs pour la douche, dossiers pour le boulot), notre position sur le vélo change énormément pour compenser le poids que l’on a sur le dos… et par conséquent rend la  »ride » beaucoup moins agréable (et enlève par la même occasion l’effet de performance).

    Pour ce qui est des roues, les roues de performance (même les robustes Gatorskin) sont d’une stabilité assez relative lors des sorties tôt le printemps (et le matin).

    J’ai mon vélo de montagne. J’ai aussi mon vélo de route full carbone. Chaque matin, je suis toujours partagé lorsque je part travailler… est-ce que je veux rouler vite sans efforts (mais risquer une crevaison sur le chemin) ou prendre le vélo de montagne (avoir une meilleur position sur la selle à cause de nos bagages, se foutre des crevaisons mais en pédaler une shot…). Dilème!

  2. Je me pose la même question à tous les matins moi-aussi. J’opte souvent pour le vélo de performance, parce qu’il roule plus vite et sans efforts, mais je me retrouve avec un sac à dos super-plein. J’ai dû laisser du matériel au bureau ce soir parce que mon sac ne fermait plus. Avec mon vélo hybride, je n’ai pas ce problème.

  3. [...] background-position: 50% 0px ; background-color:#222222; background-repeat : no-repeat; } http://www.fortrel.net – Today, 7:08 [...]

Leave a Reply




 
Suivez-moi !